Qui produit du CBD en France ?

Mise à jour :
Qui produit du CBD en France ?

La curiosité grandissante autour du CBD en France conduit à s'interroger sur l'origine et la production de cette substance prisée pour ses potentiels effets bénéfiques sur la santé. Bien que le marché français du CBD prolifère, la production hexagonale reste cependant assez limitée.

Qui sont les producteurs de CBD en France ?

La production de CBD sur le sol français est un phénomène en développement, mais qui demeure encore embryonnaire à ce jour. La majorité du CBD disponible en France est importée, principalement de pays voisins tels que la Suisse, où la culture de chanvre est permise avec un taux de THC allant jusqu'à 1%, mais également d'Espagne, d'Italie ou encore de la République Tchèque. La diversification des zones de production inclut aussi des pays plus éloignés comme les États-Unis ou la Chine.

Où est produit le CBD vendu en France ?

L'étendue géographique de la production de CBD reflète la variété des réglementations internationales au regard de cette culture. Si la France dispose de quelques cultivateurs, c'est en dehors de ses frontières qu'on retrouve la majorité des producteurs alimentant le marché français. Des pays avec une réglementation plus permissive concernant la culture du chanvre, comme cité précédemment, représentent les sources principales de cette molécule non psychotrope.

Qui produit le CBD ?

Au niveau global, la culture du chanvre est une activité répartie sur plusieurs continents. La Chine figure parmi les leaders de cette production, suivie par l'Europe, les États-Unis et le Canada. Concernant la fabrication des produits à base de CBD, ce sont principalement les marques elles-mêmes qui s'en chargent. En complément, divers revendeurs mettent à disposition des produits finis sans nécessiter d'opérations de production propres à leur enseigne.

Est-il légal de cultiver du CBD en France ?

La culture de chanvre à des fins de production de CBD en France se confronte à un cadre réglementaire strict. Bien que le CBD ne soit pas considéré comme un stupéfiant selon les autorités françaises, les régulations autour de sa production restent sévères. Il est interdit de cultiver des variétés de chanvre riches en THC, mais la plantation de variétés autorisées et destinées à la production de CBD est légale, sous réserve du respect des conditions d'obtention de licences et de la législation en vigueur. La mise en place d'une filière de production nationale est ainsi un sujet d'actualité pour lequel les règles pourraient évoluer.

En matière de régulation de la production et commercialisation de CBD, l'ANSES est un acteur clé pour l'octroi des licences nécessaires. Il convient de s'informer auprès de cette autorité pour toutes questions relatives à la rentabilité de la culture du CBD, l'obtention d'une licence de producteur et les conditions requises pour devenir producteur de CBD en France en 2023.

La consultation de sources fiables est recommandée afin de s'informer sur les différentes procédures et obligations. Des sites à autorité notable comme celui de l'Légifrance, proposent des ressources précieuses à ceux désirant approfondir le sujet de la légalité du CBD et de sa production en France.

En conclusion, tandis que la production intérieure de CBD se développe lentement, la majorité des produits à base de CBD présents sur le marché français sont importés. Les producteurs français aspirent à un assouplissement des contraintes réglementaires pour contribuer davantage à ce marché florissant. Malgré les restrictions actuelles, les perspectives d'évolution offrent un potentiel certain pour la culture du CBD sur le territoire national à l'avenir.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.