Le CBD est-il légal au Tadjikistan ?

Mise à jour :
Un maillet sur fond blanc

Comprendre le statut juridique du CBD au Tadjikistan

Le cannabidiol, plus communément appelé CBD, est un composant non psychoactif du cannabis qui a récemment gagné en popularité en raison de ses nombreuses applications thérapeutiques potentielles. Cependant, la légalité du CBD varie grandement d'un pays à l'autre, et comprendre le cadre juridique de cette substance au Tadjikistan peut être un défi.

La loi tadjike sur les drogues

Le Tadjikistan a une législation stricte en matière de drogues. Le Code pénal du Tadjikistan punit sévèrement la possession, la vente, le transport et la culture de substances narcotiques et psychotropes. Cela inclut le cannabis, dont le CBD est un composant. Cependant, la loi ne fait pas explicitement référence au CBD en tant que substance distincte du cannabis.

Le CBD et la Convention unique sur les stupéfiants

Le Tadjikistan est signataire de la Convention unique sur les stupéfiants de 1961, qui classe le cannabis et ses dérivés comme des substances contrôlées. Cependant, en 2018, l'Organisation mondiale de la santé a recommandé que le CBD contenant moins de 0,2% de THC (la substance psychoactive du cannabis) ne soit pas inclus dans cette classification. Malgré cette recommandation, la législation tadjike n'a pas été modifiée pour tenir compte de cette distinction.

Le commerce du CBD au Tadjikistan

Il n'existe actuellement aucune entreprise ou magasin au Tadjikistan qui vend explicitement des produits CBD. L'importation de produits CBD est également risquée, car ils peuvent être considérés comme illégaux en vertu de la législation actuelle sur les drogues. Les voyageurs qui envisagent d'apporter des produits CBD au Tadjikistan sont donc fortement conseillés de consulter un avocat spécialisé avant de le faire.

Conclusion

En résumé, bien que la loi tadjike sur les drogues ne mentionne pas explicitement le CBD, elle classe le cannabis et ses dérivés comme des substances contrôlées. Par conséquent, la possession, la vente, le transport et l'importation de produits CBD peuvent être considérés comme illégaux. Il est vivement recommandé à toute personne envisageant d'apporter des produits CBD au Tadjikistan de consulter un avocat spécialisé avant de le faire.

Retour au blog