8 min read

Les terpènes sont des hydrocarbures organiques que l’on trouve dans le cannabis. Ils donnent à la plante et ses fleurs son parfum unique. Il s’agit en fait d’un mécanisme de défense du cannabis pour dissuader les insectes et les animaux de la manger.

En tant qu’huiles essentielles, les terpènes sont produits dans les glandes de résine du cannabis, où les cannabinoïdes tels que le THC ou le CBD sont aussi sécrétés. Ces terpènes comportent de nombreux bienfaits.

Reconnus par la FDA (Food and Drug Administration) comme n’étant pas dangereux, on peut les trouver dans de nombreux fruits, herbes et plantes. En général, ils sont utilisés dans la productions d’arômes et de senteurs d’un grand nombre de produits organiques. Par exemple, les odeurs qui différencie la marijuana, la menthe ou la lavande sont principalement dues à la structure unique de leurs terpènes.

  • Offre de bienvenue
  • En ce moment, Nordic Oil accueille ses nouveaux clients avec une réduction spéciale de 12%.
  • Utilisez le code "12NORDIC" et bénéficiez de 12% de réduction sur votre commande.

Terpènes à connaître

Chaque souche de cannabis détient un profil de terpène distinct, avec des concentrations de terpènes différents. Voici les 4 terpènes que l’on retrouve le plus souvent dans le cannabis :

Limonène

Les variétés de cannabis riches en limonène ont un arôme âcre et citronné comme le citron vert ou l’orange. Surtout consommé par inhalation, ce terpène est largement utilisé pour perdre du poids, prévenir et traiter le cancer, et soigner la bronchite. Il est aussi beaucoup utilisé dans les crèmes car il  aide à mieux pénétrer la peau. Le limonène est souvent trouvé dans la menthe poivrée, le genévrier, le romarin et dans la peau des agrumes.

B-caryophyllène

C’est le seul terpène connu à interagir avec un système endocannabinoïde pour produire son arôme épicée, boisée ou poivrée. Les études ont montré que ce terpène possède des propriétés anti-inflammatoires. Il peut donc aider à réduire la dépression, l’anxiété et les douleurs chroniques. On le trouve dans la menthe noire, la cannelle et le basilic thaï.

Linalol

Il est présent chez plus de 200 espèces, telles que les champignons, la cannelle, la menthe, les fleurs (surtout dans la lavande). Son arôme floral a des effets calmants et relaxants. Ainsi, il est très utilisé pour les problèmes d’endormissement et était précurseur dans la production de la vitamine E. Il peut aussi largement réduire les inflammations des poumons dues à la maladie d’Alzheimer ou à la cigarette.

B-myrcène

Avec son goût terreux et musqué de clou de girofle, le B-myrcène est le terpène le plus abondamment sécrété par le cannabis. Il représente presque la moitié de la quantité des terpènes. Beaucoup d’études ont montré ses propriétés anti-inflammatoires et anti-ulcères. On l’utilise aussi comme myorelaxant ou sédatif et il est présent dans les plantes telles que l’eucalyptus, le houblon, le thym, la citronnelle et la mangue.

L’effet d’entourage

Ce terme a été introduit en 1998 par Raphael Mechoulam et Shimon Ben-Shabat, deux chercheurs israéliens. La théorie propose que tous les composants naturels du cannabis, dont le tétrahydrocannabivarine, le cannabichromène, le cannabigérol, l’acide cannabidiolique, les cannabinoïdes et les terpènes peuvent travailler en synergie pour amplifier leurs bienfaits. Tous les éléments du cannabis sont plus efficaces lorsqu’ils sont ensembles.

Beaucoup de chercheurs accordent alors plus de crédit à l’utilisation du spectre entier du cannabis.

Comment les terpènes affectent-ils le corps ?

En plus de servir de mécanisme de défense pour les plantes, les terpènes peuvent aussi agir sur le corps humain. Similaires aux cannabinoïdes, les terpènes peuvent interagir avec les récepteurs neuronaux et cellulaires du corps, et moduler la quantité des neurotransmetteurs. En s’associant à ces récepteurs dans le cerveau, les terpènes peuvent booster l’activité de la dopamine (qui régule la satisfaction, la motivation et le plaisir) et empêcher la diminution du taux de sérotonine, le neurotransmetteur du bien-être. Les terpène, et surtout ceux du cannabis, ont donc de nombreux bienfaits pour la santé et contre la dépression. De plus, il ne provoquent pas d’effets indésirables connu des antidépresseurs et inhibiteurs tricycliques traditionnels.

Quelles variétés de terpènes ont des bienfaits uniques pour la santé ?

 Chacun des 2000 terpènes a un effet différent sur le corps. Certains ont des bienfaits uniques, c’est le cas par exemple pour :

Il est surtout présent dans les variétés de Sativa et est beaucoup utilisé pour les crèmes. Il peut aider à combattre la dépression et l’anxiété. 


On le trouve dans plusieurs variétés de cannabis. Il a des propriétés anti-inflammatoires et anti-ulcère, et est donc utilisé en tant que myorelaxant et comme sédatif. 

C’est le plus utilisé dans les traitements contre l’anxiété. Il est aussi efficace dans le traitement contre l’épilepsie et pour réguler le stress.

Il a été démontré que le terpinolène a des effets anti-cancer sur le cerveau des rats. Il peut être utilisé dans de nombreux traitements, comme les traitements antifongiques, antibactériens et antioxydants.

Avec son odeur plaisante et sucrée, l’ocimène est largement utilisé pour soulager de nombreuses douleurs, des infections bactériennes et les congestions.

Pourquoi les terpènes sont-ils importants ?

Les terpènes sont anti-carcinogènes, antiseptiques, antimicrobiens. Ils sont souvent utilisés pour réduire les inflammations, soulager les douleurs et aider à l’endormissement. Certains ont aussi aussi des propriétés anti-cancer et anti-inflammatoires, et peuvent donc traiter la dépression et aider à la digestion.

Ces composants sont autant efficaces que les cannabinoïdes tels que le CBD et le THC, qui réduisent les douleurs et les crises d’épilepsie. Une étude de laboratoire menée en 2011 à l’Université de Chicago, USA, a révélé que le pinène, un type courant de terpène, peut aussi aider à traiter les infections virales et bactériennes.

Que dit la recherche ?

En 2011, une étude révolutionnaires menée par le chercheur et neurologiste Ethan Russo, a montré la façon dont les terpènes et les cannabinoïdes travaillent ensemble. Ils modulent et boostent leurs bienfaits sur le système endocannabinoïde. Pendant longtemps, il a été considéré que le THC était le seul élément psychoactif du cannabis. Mais E. Russo et son équipe ont révélé que d’autres composants, tels que  l’huile de CBD, peuvent augmenter ou diminuer les effets du THC.

Une autre étude clinique de l’Université de Tokyo a démontré en 2015 qu’un grand nombre de terpènes peuvent travailler en synergie dans le traitement d’inflammations, de douleurs. Cela est aussi juste pour l’anxiété, la dépression, l’épilepsie, le cancer, et les infections fongiques et bactériennes.

  • Discutez avec d'autres utilisateurs de CBD sur Facebook
  • Voulez-vous bénéficier de l’expérience et des témoignages d'autres utilisateurs?
    Avez-vous des questions et souhaitez joindre les discussions?
  • Devenez membre de la communauté du CBD!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + cinq =