CBD pour le diabète
Évaluer cet article

Le CBD peut-il traiter les diabètes de type 1 et 2 ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la prévalence mondiale des diabètes chez les adultes de plus de 18 ans est passée de 4,7 % en 1980 à 8,5 % en 2014. Les diabètes sont les principales causes de cécité, d’insuffisance rénale, de crises cardiaques, d’AVC, et d’amputation des membres inférieurs.

Les diabètes sont causés par l’accumulation de sucre dans le sang. Quand les cellules du corps ne produisent pas suffisamment d’insuline, le taux de sucre dans le sang devient trop élevé. Le pancréas est un organe presque indispensable à la production d’insuline, qui permet aux cellules de s’ouvrir pour laisser entrer le glucose.

Quand une personne souffre de diabète, cela est dû à une production inexistante ou insuffisante d’insuline. Un diagnostique à temps est vital, car un diabète non diagnostiqué peut entraîner de sérieuses complications, telles que la cécité ou l’insuffisance rénale. En des circonstances extrêmes, l’amputation des membres inférieurs peut même être nécessaire.

Différence entre les diabètes de type 1 et de type 2

Il est important de se faire diagnostiquer à temps pour le diabète car cela permet de définir le type de diabète dont on est atteint : diabète de type 1 ou diabète de type 2. Les différentes analyses permettant un diagnostique incluent un test d’hémoglobine s’attachant au taux de sucre dans le sang et à la tolérance au glucose. Certains symptômes sont communs aux deux diabètes, et les hypothèses faites quant au type de diabète peuvent s’avérer fausses.

On peut généralement supposer qu’une personne souffrant de diabète de type 1 aura tendance à être en sous-poids, tandis qu’une personne souffrant de diabète de type 2 aura, elle, plutôt tendant à être en surpoids. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Le plus important est que les deux diabètes sont chroniques, et les symptômes communs incluent : consommation de beaucoup d’eau, besoin fréquent d’uriner, fatigue et vision floue. La principale différence entre les deux diabètes réside dans les causes de la maladie, et dans une certaine mesure dans les symptômes. La vidéo suivante présente très bien les deux diabètes.

Différences de cause

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, alors que le diabète de type 2 est une maladie métabolique. Ce dernier apparaît quand le corps n’est plus capable de produire assez d’insuline, et peut être dû au mode de vie de la personne, à sa condition génétique ou même à des facteurs environnementaux. Le diabète de type 1 est surtout dû à l’incapacité du corps à produire de l’insuline.

L’absence se production d’insuline peut être dûe au fait que le système immunitaire détruise les cellules bêta du pancréas, responsables de la production de l’insuline. Quand le système immunitaire détecte un élément étranger, il le détruit. Mais dans certains cas, le système immunitaire prend certaines cellules du corps pour des éléments étrangers, et les détruit donc aussi. Le diabète fait partie de ces cas où le système immunitaire détruit les cellules bêta.

Différences de symptômes

Outre certains symptômes qui sont communs aux deux, les diabètes 1 et 2 présentent aussi des symptômes spécifiques à chacun. Avec un diabète de type 1, la personne sera sujette à des changements d’humeur, sera plus irritable, et perdra radicalement du poids. Avec un diabète de type 2, la personne aura plutôt tendance à avoir les mains qui tremblent, et à avoir les membres engourdis.

Les symptômes du diabète de type 2 apparaissent généralement assez tardivement, alors que ceux du diabète de type 1 font leur apparition quelques semaines seulement après le développement de la maladie. Il n’y a pas d’âge spécifique pour contracter un diabète, un dépistage régulier est donc nécessaire pour les personnes de tout âge.

Méthodes de traitement conventionnelles sans CBD

Le traitement conventionnel le plus commun est celui qui consiste à maintenir une alimentation saine et équilibrée, à perdre du poids et à suivre un traitement médicamenteux couplé à la prise régulière de sucreries. Dans la plupart des cas, cependant, ces traitements impliquent des effets secondaires.

Le régime que doit suivre une personne diabétique a pour but de réguler le taux de sucre dans le sang. Chez un diabétique, les taux de fibres, de graisses, de carbohydrates et de protéines doivent être proportionnels. Les temps de repas sont fondamentaux, et la personne doit avoir au moins trois repas équilibrés dans la journée. Ce type de traitement fonctionne pour les diabètes de types 1 et 2.

Même si on ne peut pas associer surpoids et diabète de type 2, le surpoids est quand même fréquemment présent chez les personnes touchées par ce diabète. Chez les personnes en surpoids, la perte de poids est donc une manière de traiter le diabète de type 2. Pour ce faire, la personne doit régulièrement faire de l’exercice, ce qui augmentera en même temps la sensibilité de son insuline, et aboutira à un meilleur contrôle du taux de sucre dans le sang. L’aérobic et le lever de poids sont efficaces et permettront d’atteindre cet objectif.

Le traitement médicamenteux est le traitement le plus répandu chez les diabétiques. En effet, la plupart des médecins proposent dès le départ un traitement à base de médicaments. Cela peut impliquer la prise d’un certain nombre de médicaments, ou parfois d’un seul. Les médicaments les plus prescrits pour les personnes souffrant du diabète de type 2 sont le Metformin et le Sulfonylurea. Ces deux médicaments permettent au corps de diminuer le taux de glucose produit dans le foie.

Un traitement à base d’insuline implique un apport rigoureux d’insuline dans le sang. L’insuline doit être administrée de la même manière qu’elle l’aurait été si produite par le pancréas, et dans les mêmes proportions. Comme il est compliqué de reproduire parfaitement ce procédé, le traitement à base d’insuline montrera de meilleurs résultats s’il est associé à des exercices sportifs et à un régime spécial diabétique. L’insuline peut être administrée grâce à une seringue, un stylo à insuline, une pompe à insuline ou même par inhalateur.

Cela fait aussi partie du traitement du diabète. Son but est de réduire le poids de la personne diabétique. Les traitements conventionnels du diabète, sans CBD, ont toujours leurs côtés indésirables. Certains provoquent en effet de nouvelles maladies. Parfois, avec la prise de médicaments, le corps peut devenir résistant à ces médicaments au bout d’un certain temps. D’autres maladies infectieuses peuvent entraîner de l’hypoglycémie ou même un cancer de la vessie.

Complications courantes

Si le diabète n’est pas détecté assez tôt, cela peut entraîner des complications, à court comme à long-terme. L’hypoglycémie est un exemple de complication à court-terme. Elle se développe lorsque le taux de sucre dans le sang est trop bas. Des complications plus sérieuses peuvent apparaître à un stade plus avancé de la maladie, telles que des maladies cardiovasculaires, ou la détérioration des nerfs et des reins.

Les maladies cardiovasculaires sont difficiles à gérer, et, dans les pires des cas, peuvent entraîner la mort chez les personnes diabétiques. Les diabétiques peuvent développer des maladies coronariennes, ressentir des douleurs à la poitrine, être victimes d’AVC, de crises cardiaques, ou de détérioration des artères. La crise cardiaque est la première cause de décès chez les diabétiques.

Quand le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline pour le métabolisme, ou quand il n’en produit pas du tout, l’excès de sucre qui en résulte nuit aux parois des capillaires. Les nerfs ne sont donc plus nourris, ce qui explique leur détérioration. Les plus touchés sont les nerfs des pieds, les diabétiques ressentent donc communément des douleurs à cet endroit.

La détérioration des reins est aussi appelée néphropathie. Un taux excessif de sucre dans le sang est néfaste pour les glomérules (système de filtre des reins), et cela peut aboutir à la détérioration des reins ou, parfois, à des maladies irréversibles quand les reins sont très endommagés.

A part les maladies présentées ci-dessus, d’autres problèmes de santé assez communs sont associés aux diabètes. On peut citer par exemple : déficience auditive, problèmes de peau, anxiété, ainsi que dépression.

Traitement des reins avec du CBD

Les cannabinoïdes naturels sont une très bonne option de traitement et de contrôle des diabètes. Ce traitement implique l’utilisation d’extraits de cannabis, ce qui a un effet bénéfique sur le métabolisme et sur l’insuline. Les cellules réceptrices de cannabinoïdes qui se trouvent dans le pancréas s’assurent de la régulation normale du glucose.

CBD pour le diabète de type 1

Selon certaines études, le CBD pourrait retarder l’apparition des diabètes, ainsi qu’améliorer significativement la maladie. En effet, le CBD a des aptitudes auto-immunes. Le diabète de type 1 est causé par l’agression des cellules bêta par le système immunitaire. Ce sont ces cellules bêta qui sont responsables de la production d’insuline. Le CBD peut prévenir la destruction de ces cellules, et permet de maintenir un métabolisme normal dans le corps. De là, la tolérance au glucose s’améliore, et l’inflammation du pancréas diminue. L’huile de CBD est aussi responsable de la régulation de l’huile oxydante des reins.

CBD pour le diabète de type 2

Un dysfonctionnement dans la fabrication d’insuline provoque le diabète de type 2. L’insuline produite par le pancréas ne suffit pas à elle seule pour le métabolisme. Les cellules réceptrices du pancréas rendent les récepteurs CB1 plus actifs, qui, à leur tour, augmentent la production d’insuline. Cela permet de réguler le taux de sucre dans le sang et de minimiser la résistance à l’insuline. De plus, l’huile de CBD augmente la vitesse du métabolisme, cela signifie que l’utilisation de l’huile de CBD peut permettre à une personne diabétique devenue obèse de retrouver son poids initial, ou au moins de perdre du poids.

Recherches sur le CBD et les diabètes

Aussi bien des ébauches de recherches que des recherches avancées ont été effectuées sur l’efficacité de l’huile de CBD pour le traitement des diabètes. La majorité des résultats indiquent que l’huile de CBD est un moyen parfait de prévention, de contrôle et de traitement de la maladie. L’évaluation de l’efficacité de l’huile à été menée à partir de deux groupes de personnes. L’un sous traitement à base d’huile de CBD, l’autre non.

Les physiciens et les chercheurs affirment que le corps humain est muni de récepteurs de BCD répandus un peu partout, et, plus stratégiquement, dans le pancréas. Les études indiquent aussi que les récepteurs CB1 sont liés à la production d’insuline et peuvent guérir les problèmes de santé basiques liés au diabète. L’huile de CBD a de nombreux effets bénéfiques et peut être utilisée pour stabiliser le taux de sucre dans le sang.

Les recherches montrent aussi que, en plus de stimuler la production d’insuline, l’huile de CBD peut être utilisée comme traitement pour des personnes ayant déjà développé un diabète. Dans ce cas-la, l’huile de CBD est parfaite pour lutter contre de nombreux problèmes de santé liés aux diabètes. Elle augmente aussi la vitesse du métabolisme en assurant un brûlage de calories adéquate.

Le diabète de type 2 peut être sérieux, et les personnes atteintes de la maladies peuvent commencer à en souffrir physiquement après un certain temps. L’huile de CBD peut alors être utilisée, non seulement pour soulager les douleurs, mais aussi pour assurer une bonne circulation sanguine dans les vaisseaux. De plus, les recherches indiquent qu’il existe d’immenses effets bénéfiques théoriques liés à l’huile de CBD.

Huile de CBD pour le diabète : Conclusion

Le diabète est l’une des maladies les plus répandues dans le monde aujourd’hui. Près d’une personne sur quatre en est atteinte. La plupart ne le remarque pourtant pas avant que la maladie ait atteint un stade avancé. Dans ce cas, les effets peuvent se révéler néfastes. D’après les recherches, l’huile de CBD n’a pas seulement un rôle de prévention, mais peut aussi être utile pour traiter la maladie, et d’autres problèmes de santés liés au diabète qui peuvent survenir en parallèle. Même si les recherches sur l’huile de CBD sont toujours en cours, les résultats montrent que celle-ci a plus d’effets thérapeutiques que d’autres traitements répandus, qui ont aussi plus d’effets indésirables. Le traitement médicamenteux est associé à des problèmes de santé de plus ou moins long terme. Au lieu de s’améliorer, la situation de la personne peut devenir encore plus complexe. L’huile de CBD est révolutionnaire, et représente une avancée capitale pour le traitement du diabète.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *