11 min read
CBD pour la maladie d’Alzheimer
Évaluer cet article

Depuis des années, le cannabis est sujet de débat pour beaucoup de gouvernements. Ne nombreux pays ont rendu le chanvre légal, mais ce n’est malheureusement pas le cas pour tous. Le chanvre est légal dans la plupart des pays, car des recherches ont montré qu’il apportait beaucoup de bienfaits au corps humain. Le plus gros avantage du chanvre est qu’il est faiblement concentré en TCH et autres composants qui donnent au cannabis ses effets psychoactifs. A la place du TCH, la chanvre a une plus grande concentration de cannabinoïdes, qui peuvent se révéler d’une aide précieuse pour le corps. Des études ont montré que le CBD présent dans le chanvre est capable de guérir de nombreuses maladies et problèmes de santé, dont la maladie d’Alzheimer.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus courante et peut représenter 60 à 70 % des cas. Dans le monde, quelques 50 millions de personnes souffrent de démentie, et on compte près de 10 millions de nouveaux cas chaque année.

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui est liée au déclin cognitif et à la perte de neurones progressive. C’est la forme la plus courante de démence et affecte surtout les personnes âgées entre 65 et 80 ans. La maladie est dûe à différents facteurs, tels que la génétique.

Même si les symptômes peuvent évoluer et empirer lentement, le résultat est souvent le même. La maladie provoque des troubles cognitifs, des pertes de mémoire à longs et courts-termes, des troubles de la parole, la dépression, un comportement agressif, et des psychoses.

Aux stades plus avancés de la maladie, une prise en charge complète de la personne par la famille et le personnel soignant peut être nécessaire. Bien que les médicaments traditionnels utilisé pour la maladie d’Alzheimer puissent aider à soulager les symptômes, ils sont incapables d’arrêter ou même de ralentir sa progression.

Pourquoi le CBD est-il efficace pour traiter la maladie d’Alzheimer ?

Tout comme les endocannabinoïdes naturels du corps humain, les cannabinoïdes issus de plantes, tels que le CBD, peuvent activer certains récepteurs et aider à ralentir la mise en place des maladies neurodégénérative. Par exemple, des études cliniques ont prouvé  que le CBD pouvait améliorer des problèmes de comportement liés à la maladie d’Alzheimer, tels que des troubles alimentaires ou la détérioration des habitudes de sommeil. Cela est principalement dû au rôle des endocannabinoïdes dans le ralentissement du processus neurodégénératif, qui pourraient permettre des moyens pour efficaces de traiter la maladie. 

Quels sont les bienfaits de l’utilisation du CBD pour traiter la maladie d’Alzheimer ?

Le cannabidiol (CBD) est un produit dérivé du chanvre. Il est donc sans danger et comprend moins de risques et d’effets secondaires que les médicaments prescrits pour traiter la maladie d’Alzheimer. Même s’il vient du chanvre, le CBD ne provoque pas la sensation de planer ou d’autres formes d’intoxications causées par le THC. Voici quelques bienfaits du CBD dans le traitement contre la maladie d’Alzheimer :

Les maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer, provoquent généralement l’inflammation des tissus neuronaux, dûe au mécanisme de défense des premiers stades de la maladie. Cependant, ce symptôme peut évoluer vers une chaîne de réactions non contrôlées. L’utilisation de CBD en tant qu’anti-inflammatoire peut donc aider à ralentir la progression de la maladie.
La libération de stress oxydatif et d’oxygène réactif est essentiellement liée à l’inflammation immunitaire et à des éléments clés de la maladie d’Alzheimer. Ainsi, cela diminue les propriétés antioxydantes des cellules et provoque la production de radicaux libres et une réaction entre les acides gras et les protéines dans les membranes cellulaires. En présence du beta-amyloïde, l’oxygène réactif des cellules adjacentes peut être augmenté de part l’échange entre les membranes, créant une perte de synapses et de neurones à l’intérieur. Utiliser le CBD comme antioxydant peut donc aider à ralentir le processus et à soulager plusieurs symptômes neurologiques.
Un autre bienfait du CBD pour traiter la maladie d’Alzheimer est son aide potentielle sur le processus de la neurogenèse. Les tissus neuraux des malades de l’Alzheimer pourront être plus facilement endommagés, provoquant de graves effets neurologiques, comme des changements de la personnalité, une perte cognitive et des pertes de mémoire. Cela signifie qu’une personne autrefois gentille et aimante peut tout d’un coup devenir égoïste et méchante, ce que les proches ne comprendront pas forcément. En utilisant du CBD pour stimuler les tissus neuraux, les personnes peuvent ralentir la progression de ces effets dévastateurs.

Le rôle du système endocannabinoïde dans la maladie d’Alzheimer

Le tournant du développement de la maladie d’Alzheimer est l’émergence de plaques séniles en petits fragments. Ces plaques sont la cause principale des pertes de mémoire, de la mort des cellules neuronales, et du changement de comportement des personnes.

Après une rupture progressive des processus de la mémoire et de la communication inter-neuronale, il devient plus compliqué pour les personnes d’effectuer de simples tâches, telles que de créer de la mémoire, se rappeler des souvenirs, et parler.

Ces dernières années, plusieurs médecins et scientifiques ont exploré l’important rôle du système endocannabinoïde (SEC) dans les maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer. Ils ont découvert que les récepteurs CB1, un des deux types principaux de récepteurs cannabinoïdes, sont largement distribués dans de nombreuses zones, telles que dans les noyaux gris centraux, l’hippocampe, le cortex, et le cervelet. Ces régions sont liées à la mémoire et à l’apprentissage, et sont affectées dès les premiers stades de la maladie d’Alzheimer.

Comment utiliser le CBD pour traiter l’Alzheimer ?

Le CBD est vendu sous différentes formes, et son rôle dans le traitement de la maladie d’Alzheimer se développe rapidement. Voici un guide basique d’utilisation du CBD pour traiter cette maladie.

De nombreuses études ont démontré que de meilleurs résultats pouvaient être atteints en utilisant du THC et du concentré de CBD. Cependant, il est conseillé d’utiliser le THC en moindres quantités afin d’éviter les effets psychoactifs. Se procurer du THC peut être difficile à cause de son illégalité dans la plupart des pays du monde. La gamme entière des huiles de chanvre est l’option idéale pour ceux qui cherchent à soulager leurs symptômes sans subir d’effet psychoactif. La façon la plus facile et la plus efficace de prendre du CBD pour les malade de l’Alzheimer est de le consommer oralement. La plupart préfèrent déposer le CBD sous la langue.

Quelles quantités de CBD utiliser pour traiter l’Alzheimer ?

Les quantités de CBD à utiliser dépendent de nombreux facteurs, dont par exemple l’état de santé personnel, la sévérité et le stade de la maladie. Dans la plupart des cas, une surdose de CBD est presque impossible.

Il est important d’avoir à l’esprit que chaque personne est différente, et que chacun réagit donc différemment au CBD. La quantité recommandée peut varier d’un produit à l’autre, ce qui peut créer des confusions. Le dosage peut changer en fonction de la concentration en CBD de l’huile que vous utilisez. En moyenne, une dose de 25 mg par jour est efficace pour la plupart des gens. Pour des symptômes particulièrement forts, augmenter petit petit à petit la dose sur une semaine. La quantité sera bien-sûr différente pour chaque personne. Pour plus de détails, lisez notre article sur le dosage du CBD.

Que disent les études à propos de l’utilisation du CBD dans le traitement contre l’Alzheimer ?

Une étude importante menée en 2016 a ouvert la voie sur l’utilisation du CBD dans le traitement contre la maladie d’Alzheimer. Un groupe de 10 personnes a été observé pour mesurer les résultats de la consommation de CBD sur 4 semaines. L’étude a montré une réduction significative du NPI, ou inventaire neuropsychiatrique, passant de 44,3 à 12,9, et donc une large diminution de l’agressivité, de l’agitation, des hallucination, de l’apathie et de l’irritabilité. Ces résultats ont été si importants qu’ils ont conduit à des études cliniques plus approfondies.

En 2011, un groupe de scientifiques américains a étudié l’impact du CBD sur le traitement de la maladie d’Alzheimer chez des souris. Les résultats ont montré que le CBD peut être un traitement prometteur comme application thérapeutique contre la maladie d’Alzheimer. L’étude a aussi démontré que le CBD est capable de promouvoir le développement ou la croissance de neurones. La neurogenèse ralentit la dégradation des fonctions cognitives.

Clause de non-responsabilité

Les informations disponibles sur cette page sont basées sur des études et des recherches mais aussi sur des expériences de consommateurs de CBD.

En cas de problème médical, consultez toujours un professionnel de la santé avant de consommer du CBD. Ces produits de sont pas destinés à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir les maladies et les problèmes de peau. Toute information donnée ou mise à disposition à des fins marketing n’est pas destinée à être utilisée comme ou substituée aux informations et conseils médicaux émanant de professionnels de la santé agréés. Veuillez consulter un praticien agréé à propos de potentielles interactions ou complications avant d’utiliser nos produits.

Tagged:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

19 + twenty =