8 min read

Cet article s’intéresse aux bienfaits du cannabidiol (CBD) sur le système cardiovasculaire. Il s’agit d’un des principaux composants du chanvre ( variété légale de cannabis) qui n’a pas d’effets psychotropes et intoxicants. De ce fait, le chanvre riche en CBD est légale et vendu dans de nombreux pays dont la France.

La fonction du système cardiovasculaire

De manière simplifiée, le système cardiovasculaire est composé du cœur et d’un réseau de vaisseaux sanguins. Il est responsable de la circulation du sang dans le corps entier. Par conséquent, le système cardiovasculaire, avec le système vasculaire lymphatique, fait partie du système circulatoire.

Le système cardiovasculaire soutient également d’autres fonctions importantes, comme le contrôle hormonal, la reproduction avec le maintien de l’érection, la régulation de la température corporelle, l’expulsion vitale des sels et des substances en filtrant les reins et le transport des anticorps et des cellules immunitaires pour protéger des agents pathogènes.

Maladies cardiaques les plus courantes

Compte tenu du rôle absolument vital de notre cœur, il n’est pas surprenant que les complications qui lui sont associées soient actuellement la principale cause de décès par maladie. En Espagne, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité avec 26,66 % des cas, comme l’indique le rapport de l‘Institut national de statistique (INE) en 2014. Cette cause est supérieure au cancer (27,86 %) et à celles liées au système respiratoire (11,08 %).

  • Offre de bienvenue
  • En ce moment, Nordic Oil accueille ses nouveaux clients avec une réduction spéciale de 12%.
  • Utilisez le code "12NORDIC" et bénéficiez de 12% de réduction sur votre commande.

Les mauvaises habitudes sont étroitement liées à l’augmentation rapide des problèmes cardiaques. La sédentarité, le stress, le tabagisme et une alimentation inappropriée, sont entre autres,  les causes les plus courantes de problèmes de santé.

Voici un aperçu des quatre maladies cardiaques les plus importantes de nos jours :

Le débit sanguin vers n’importe quelle partie du cœur est diminué ou complètement bloqué. Cette partie finit par se détériorer et mourir. Difficultés respiratoires, étourdissements et pression dans la poitrine sont ses principaux symptômes.

L’insuffisance cardiaque survient lorsque le cœur n’a pas la capacité de pomper suffisamment de sang et de maintenir un débit sanguin suffisant dans le corps. Pour éviter cela, il sera essentiel de surveiller notamment l’hypertension, le diabète et les maladies coronariennes.

Ce type d’affection survient lorsqu’il n’y a pas assez de sang dans le muscle cardiaque en raison d’une obstruction dans les artères coronaires. Une forte pression dans la poitrine est le symptôme principal.

C’est le résultat de l’affaiblissement et de l’inflammation des parois artérielles d’une partie spécifique du corps. N’oubliez pas que, dans de nombreux cas, cette inflammation est asymptomatique, il est donc essentiel d’effectuer des examens de routine.

Cette condition est associée à un rythme cardiaque irrégulier. Lorsque ce rythme cardiaque est ralenti, on parle de bradycardie ; lorsqu’il s’agit d’un rythme cardiaque accéléré, on parle de tachycardie. De plus, des arythmies intermittentes peuvent survenir, causant des symptômes tels que pâleur, étourdissements ou asphyxie.

CBD et système cardiovasculaire

Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), le CBD n’a pas d’effet psychotrope, c’est-à-dire qu’il ne provoque pas de vertige ou d’euphorie. Ainsi, il a un impact positif plus large dans les applications médicales, par exemple dans les cas de schizophrénie, épilepsie, troubles anxieux ou sclérose en plaques. Son effet est sédatif dans la plupart de cas, inhibant la circulation des signaux nerveux de la douleur. De même, d’après une étude publiée dans la revue Molecular Cancer Therapeutics en 2007, le CBD peut induire la mort cellulaire programmée, indépendamment des récepteurs CB1, CB2 ou vanilloïdes, ralentissant ainsi considérablement le développement du cancer du sein.

La liste des applications médicales du CBD s’est allongée au fil du temps et les scientifiques ont commencé à examiner ses bienfaits sur le système cardiovasculaire. Ainsi, en 2012, dans le British Journal of Clinical Pharmacology, un article de trois membres de l’Université de Nottingham a été publié, qui suggère que le CBD est bénéfique pour le système cardiovasculaire.  Ceci est dû à ses actions directes sur les artères isolées puisque ces actions provoquent une vasorelaxation aiguë. Ainsi, par exemple, le CBD agit comme un agent de protection contre les dommages vasculaires causés par la présence d’un taux élevé de glucose. En effet, les études menées par ces spécialistes convergent sur ses effets antioxydants et anti-inflammatoires.

Aussi, des études existantes mettent en avant le rôle bénéfique du CBD sur le système nerveux périphérique et cérébral. Toutefois, ils soulignent que “des travaux supplémentaires sont nécessaires pour renforcer cette hypothèse”.

Faits

Différentes études menées ont permit de démontrer les effets anti-inflammatoires du CBD sur la protection des tissus du système cardiovasculaire.

C’est le cas, par exemple, de l‘étude réalisée en 2016 par une équipe internationale de chercheurs : Cannabidiol Limits T Cell-Mediated Chronic Autoimmune Chronic Myocarditis : Implications pour les maladies auto-immunes et la transplantation d’organes. Les tests effectués sur des souris ont démontré la réduction de l’inflammation des tissus cardiovasculaires par le traitement persistant du CBD. De cette façon, le risque d’exacerbation de l’insuffisance cardiaque a été réduit et, en retour, le rétablissement de l’état initial a été plus facile. En résumé, cette recherche a confirmé que le CBD peut aider à diminuer la myocardite – inflammation du muscle cardiaque.

En effet, un an plus tôt, en 2015, des chercheurs chinois avaient déjà démontré, après plusieurs tests sur des lapins, comment le cannabidiol avait un effet positif sur la récupération de l’infarctus cardiaque

Avertissement

Tant que le CBD est pris en quantité raisonnable et de manière isolée ( pas de mélange avec certains médicaments), il sera bien tolérée et son nombre de problèmes éventuels réduit, comme l’a signalé l’Organisation mondiale de la santé elle-même. Veillez toutefois noter que certains médicaments pour le cœur sont incompatibles avec le CBD et peuvent perdre de leur efficacité. C’est pourquoi si vous suivez un traitement, nous vous recommandons fermement de consulter un médecin.

Article associé : CBD et interactions médicamenteuses

Comment consommer le CBD ?

Il existe trois façons principales de prendre du cannabidiol :

Par inhalation : dans ce cas, l’utilisation d’un vaporisateur est nécessaire. L’effet est plus rapide, bien qu’il ait tendance à se dissiper plus rapidement qu’avec d’autres méthodes. L’inhalation n’est pas recommandée aux personnes souffrant de problèmes pulmonaires ou d’asthme.

Par ingestion : Le cannabidiol est ajouté à des aliments. L’effet est donc plus lent à être ressenti, mais ressentit plus longtemps.

Méthode sublinguale : il suffit de placer les gouttes d’huile de CBD sous la langue. L’absorption est rapide et il s’agit de la méthode de consommation la plus commune.

Article associé : Dosage du CBD

  • Discutez avec d'autres utilisateurs de CBD sur Facebook
  • Voulez-vous bénéficier de l’expérience et des témoignages d'autres utilisateurs?
    Avez-vous des questions et souhaitez joindre les discussions?
  • Devenez membre de la communauté du CBD!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

4 + 13 =