7 min read

On dit toujours qu’on n’est jamais assez prudents en ce qui concerne la grossesse. C’est sans doute le principal moteur du débat sur l’utilisation du CBD pendant la grossesse. Même si la grossesse est l’une des plus belles expériences dans la vie d’une femme, elle est souvent accompagnée de plusieurs symptômes inconfortables. Ces symptômes peuvent aussi bien être physiques que psychologiques, allant des nausées aux migraines, en passant par l’anxiété et même la dépression.

Marijuana vs chanvre

Beaucoup de gens confondent souvent la marijuana et le chanvre. S’il est vrai que les deux plantes appartiennent à la famille du cannabis, elles ne produisent pas les mêmes effets. Les plantes de marijuana produisent plus de THC (le composant qui cause les effets psychoactifs). Au contraire, le chanvre a une plus grande concentration en cannabinoïdes qui sont très utiles au fonctionnement de l’organisme. Des études ont montré que le CBD présent dans le chanvre est capable de guérir de nombreuses maladies..

Le chanvre ne contient pas plus de 0,2% de THC. Il est donc impossible de planer en en consommant. C’est la raison pour laquelle le chanvre est légal dans la plupart des pays et sans danger pour les personnes âgées, les enfants et même les animaux domestiques.

  • Offre de bienvenue
  • En ce moment, Nordic Oil accueille ses nouveaux clients avec une réduction spéciale de 12%.
  • Utilisez le code "12NORDIC" et bénéficiez de 12% de réduction sur votre commande.

Qu’est-ce que le CBD ?

Vous le savez peut-être ou non, mais le cannabis a deux composantes principales. Le THC, (tétrahydrocannabinol) est le plus connu  en raison de ses effets psychoactifs. D’autre part, le CBD (Cannabinol) offre une vaste gamme d’avantages médicinaux et thérapeutiques, sans que l’utilisateur est des effets psychoactifs. Bien qu’il soit important que les gens comprennent les effets négatifs du THC, il est dommage de considérer tous les produits du cannabis comme étant nocifs. Les gens peuvent ainsi passer à côté des nombreux avantages que le CBD a à offrir en matière de santé.

Ce que nous savons

Aussi excitante et belle qu’une grossesse puisse être, c’est aussi une période de vulnérabilité pour la mère et le fœtus. La plupart des personnes qui s’opposent à l’utilisation du CDB pendant la grossesse soutiennent qu’elle est trop risquée. Ils disent souvent que ses avantages n’ont même pas encore fait l’objet d’études approfondies. D’un autre côté, les utilisateurs du CDB soutiennent qu’il est utilisé comme traitement contre la douleur, l’anxiété et la dépression. Ils défendent le fait qu’il est naturel et comporte moins de risques que la plupart des médicaments pharmaceutiques.

Le Congrès américain des obstétriciens et gynécologues a explicitement recommandé l’arrêt de la consommation de marijuana chez les femmes enceintes et les mères allaitantes. La principale raison de cette recommandation est le fait que des études récentes ont démontré que la marijuana a des effets néfastes sur le système endocannabinoïde, qui est le système responsable de la création des neurones et du développement des voies cérébrales dans le cerveau du foetus.

La directrice médicale du Comprehensive Family Care Centre du Montefiore Health System, la Dr Talitha L. Burney, admet que même si elle reconnaît les bienfaits de la CDB pour la santé, même chez les femmes enceintes, l’absence de réglementation gouvernementale est un facteur clé qui explique pourquoi l’ACOG ne recommande pas son utilisation. En l’absence de dosages ou de formulations normalisés, la CDB est considérée comme un risque plutôt énorme à prendre, affirme-t-elle.

Nos conseils

Comme il ne semble pas y avoir de recherche clinique sur la consommation d’huile de CBD pendant la grossesse, nous ne la conseillons pas aux femmes enceintes. Nous invitons les femmes enceintes à demander conseil à un professionnel ou à s’abstenir d’utiliser du CBD pendant leur grossesse.

Le rôle du système endocannabinoïde dans la grossesse

En termes simples, le système endocannabinoïde est responsable de la création de neurones et de la construction de voies cérébrales dans le cerveau du foetus. Malgré le rôle important que joue le système endocannabinoïde du stade embryonnaire jusqu’à la post-natalité, la recherche n’a pas réussi à identifier un seul résultat négatif en termes d’issue de naissance. Des décennies de recherche n’ont révélé aucun lien entre la consommation de cannabis pendant la grossesse et la naissance prématurée, les fausses couches ou les anomalies physiques majeures.

Comment utiliser le CBD pendant la grossesse ?

Si vous avez décidé de prendre CBD pendant votre grossesse et que vous avez déjà consulté un médecin à ce sujet, voici quelques conseils généraux.

Fumer ou utiliser un vaporisateur n’est pas recommandé car d’autres substances nocives pourraient affecter le fœtus.

La façon la plus sûre de prendre du CBD est de prendre de l’huile 100% CBD avec pipette ou sous forme de capsules ou lotions. Les femmes enceintes qui ont mal au corps et aux muscles peuvent simplement appliquer des crèmes ou des huiles de CBD sur les zones affectées pour soulager les douleurs.

Que dit la recherche sur le CBD et la grossesse ?

Les études sur l’utilisation du CBD pendant la grossesse sont rares. Cependant, plusieurs sont prometteuses. Une de ces études a montré qu’il peut être bénéfique pour réduire/arrêter les contractions prématurées chez les femmes enceintes.

En 2016, la Dr Shayna Conna a mené plusieurs études visant à déterminer si l’exposition au cannabis pouvait entraîner des complications du développement postnatal chez les bébés. Étonnamment, la Dr Shayna et son équipe ont découvert que le cannabis, lorsqu’il est utilisé de façon isolée, n’entraîne aucune complication à la naissance ou problème de développement négatif.

Dans les années 1980, deux études longitudinales menées par la Dr Melanie Dreher n’ont révélé aucune différence significative entre les enfants qui avaient été exposés au cannabis dans l’utérus à l’âge de 3 jours et à l’âge de 5 ans.

Le Dr Stuart Titus, président de Medical Marijuana, Inc. et grand chercheur dans ce domaine, dit qu’il a observé des femmes qui ont utilisé de l’huile de CBD pendant leur grossesse, et contrairement à l’opinion populaire, leurs enfants n’ont eu aucun problème

Conclusion

Bien qu’il existe des preuves que le CBD n’est pas nocif pendant la grossesse, il est fortement recommandé de consulter un médecin avant de prendre votre décision. Comme il ne semble pas y avoir de recherches cliniques sur le sujet, nous conseillons aux femmes enceintes de consulter un professionnel ou simplement de s’abstenir d’utiliser du CBD pendant la grossesse.

  • Discutez avec d'autres utilisateurs de CBD sur Facebook
  • Voulez-vous bénéficier de l’expérience et des témoignages d'autres utilisateurs?
    Avez-vous des questions et souhaitez joindre les discussions?
  • Devenez membre de la communauté du CBD!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 13 =