CBD et interactions médicamenteuses
Évaluer cet article

Le CBD peut-il interagir avec mes médicaments ?

La réponse est oui, le cannabis peut interagir avec certains médicaments, de façon positive ou négative. Le CBD est normalement sans danger, mais il peut provoquer quelques effets indésirables, surtout s’il est pris en grande quantité. On sait que le cannabis peut interagir avec certains aliments et boissons tels que les mangues ou le café. Il est important de savoir que, si vous prenez des médicaments, le CBD peut interagir avec eux. Cette article contient tout ce que vous devez savoir sur l’utilisation du CBD si vous prenez des médicaments en même temps.

Comment le CBD interagit-il avec certains médicaments ?

La façon dont notre corps métabolise le CBD peut interférer avec la façon dont il métabolise d’autres médicaments pris en même temps. Si les médicaments que vous prenez ne sont pas bien métabolisés, ils resteront dans votre corps plus longtemps que ce qu’il faudrait, et cela peut causer des effets indésirables, voire même des complications. Cela peut particulièrement être le cas avec les anticoagulants, tels que la warfarine. Prendre de la warfarine avec du CBD peut faire rester la warfarine trop longtemps dans le corps. La warfarine rend le sang plus liquide et limite sa capacité à coaguler. Une personne consommant du CBD en même temps doit rester attentif au taux de warfarine dans son sang et ajuster la quantité de CBD consommée sous les conseils d’un médecin.

Il peut y avoir des interactions positives

Le fait que le CBD interagisse avec certains médicaments ne veut pas forcément dire que ce sont toujours de mauvaises interactions. Le CBD peut en effet rendre certains médicaments plus efficaces, à tel point que dans certains cas, la personne a la possibilité de réduire le dosage du médicament consommé et donc limiter les effets secondaires associés. 

Qu’est-ce que le test du pamplemousse ?

Si votre médecin vous déconseille de manger des pamplemousses pendant votre traitement médicamenteux, vous devez être prudent si vous combinez ces médicaments à du CBD. Renseignez-vous. Le CBD se décompose-t-il de la même manière que le pamplemousse ? Est-ce sans danger d’associer du CBD ou du pamplemousse avec des médicaments ?

Le test du pamplemousse

Le test du pamplemousse est une manière très simple de savoir si le CBD peut interagir avec vos médicaments.

Adrian Lee, de Project CBD, décrit le test du pamplemousse : Le CBD interagit avec d’autres médicaments présents dans votre corps de la même façon que le fait le pamplemousse. Si votre médecin vous recommande de ne pas manger de pamplemousse pendant votre traitement, il est probablement mieux d’éviter le CBD aussi.

Un composant du pamplemousse interfère avec une enzyme, le cytochrome 450, et interfère alors avec la métabolisation de certains médicaments. Le CBD interagit de la même manière avec le cytochrome 450.

Demandez simplement à votre médecin si vous pouvez manger des pamplemousses pendant votre traitement. Il y a des chances qu’ils comprennent votre question sous-jacente. Gardez à l’esprit que si votre médecin vous déconseille les pamplemousses, il vaut mieux ne pas utiliser de CBD pendant le traitement.

Nos recommandations

Le test du pamplemousse est une bonne façon de savoir si le mélange de CBD et d’autres médicaments est sûre ou non, surtout si le médecin ayant prescrit le médicament est peu informé sur le CBD. Mais nous vous conseillons de toujours être honnête avec votre médecin et de lui parler directement du CBD et des médicaments que vous prenez ou pensez prendre, même s’il ne prescrit normalement pas de cannabis.

Si votre médecin sait que vous utilisez du CBD, il sera plus facile d’obtenir des conseils et des informations sur l’association du CBD avec vos médicaments. Votre médecin peut décider de surveiller de près votre sang ou vous déconseiller de prendre du CBD au même moment de la journée que vos médicaments. Il est toujours mieux d’en parler à un médecin avant de mélanger le CBD à un médicament ou un complément alimentaire, quel qu’il soit. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *