15 min read

En Amérique, environ 20 millions de personnes souffrent d’un trouble thyroïdien et près de 60 % des personnes atteintes ne connaissent pas leur état. En France, c’est près de 15% de la population qui est touchée. Selon l’American Thyroid Association, les femmes sont beaucoup plus susceptibles que les hommes d’avoir des problèmes thyroïdiens. Les médecins prescrivent habituellement des médicaments traditionnels qui ne sont malheureusement pas toujours efficaces. En effet, ils présentent même souvent un certain nombre d’effets secondaires. Ainsi, il est commun chez les personnes atteintes de se tourner vers des médecines alternatives. Parmi elles, on retrouve le CBD et de nombreuses études indiquent qu’il peut être efficace pour traiter divers problèmes liés à la thyroïde.

La glande thyroïde se trouve dans le système endocrinien et est un organe vital. C’est une petite glande en forme de papillon, située sous le larynx et devant le cou. Elle produit et libère deux hormones importantes – T4 (tétraiodothyronine) et T3 (triiodothyronine) – qui contrôlent le métabolisme du corps et déterminent comment les cellules utilisent l’énergie. De plus, la glande gère le rythme de plusieurs processus, dont la fréquence cardiaque et la température corporelle. En général, la gestion du métabolisme corporel est essentielle à la régulation du poids, de l’humeur et des niveaux d’énergie physique et mentale.

La glande thyroïde convertit également les aliments ingérés en énergie afin d’assurer le bon fonctionnement du corps. Plusieurs problèmes thyroïdiens sont dus à une sécrétion atypique d’hormones thyroïdiennes. Cependant, les troubles de la thyroïde ont des causes, des risques et des diagnostics uniques. Il est intéressant de noter que de nombreuses études montrent que le CBD pourrait être potentiellement bénéfique dans le traitement des maladies thyroïdiennes.

Le système endocannabinoïde et son impact sur la libération d’hormones thyroïdiennes

Le SEC (système endocannabinoïde) du corps humain régule l’équilibre de divers processus, tels que la fonction thyroïdienne. Selon un article publié par le National Institute of Health (NIH), les scientifiques ont découvert que les cellules de la glande thyroïde ont des récepteurs cannabinoïdes.

  • Offre de bienvenue
  • En ce moment, Nordic Oil accueille ses nouveaux clients avec une réduction spéciale de 12%.
  • Utilisez le code "12NORDIC" et bénéficiez de 12% de réduction sur votre commande.

En raison du grand nombre de règlements et restrictions, il est très difficile pour les chercheurs d’en apprendre davantage sur les cannabinoïdes et sur leur rôle dans le traitement d’un trouble thyroïdien. Bien que les recherches humaines sur le sujet ne soient pas encore très poussées, une étude sur les animaux a été réalisée en 2002. Il en ressort que les récepteurs CB1 contrôlent la libération de l’hormone thyroïdienne. En 2015, une autre étude a été menée par le NIH. Elle a permit de démontrer que les récepteurs cannabinoïdes peuvent agir en théorie sur les lésions thyroïdiennes bénignes et malignes.

Aussi, une recherche menée par le Journal of Endocrinology a conclu que les récepteurs endocannabinoïdes transmettent des signaux à la glande. Cela montre que les cannabinoïdes, comme le CBD pourraient influencer la performance de la glande thyroïde et la santé générale.

Différents troubles thyroïdiens

Différents types de troubles thyroïdiens affectent soit la fonction de la glande, soit sa structure. Un trouble est généralement lié à la sécrétion excessive (hyperthyroïdie) ou insuffisante  (hypothyroïdie) d’hormones thyroïdiennes. Il existe d’autres troubles thyroïdiens tels que :

C’est un gonflement non cancéreux de la glande, la cause la plus fréquente étant une carence en iode. Le goitre peut affecter les gens à tout âge, mais il est plus fréquent chez les personnes de 40 ans et plus. D’autres facteurs de risque sont l’utilisation de certains médicaments, les antécédents médicaux familiaux, l’exposition aux radiations et la grossesse.

Un nodule thyroïdien est une affection endocrinienne courante qui ne donne pas de signes ou de symptômes. Mais lorsqu’ils présentent des symptômes, il s’agit notamment d’hyperthyroïdie, de douleurs au niveau des nodule qui peuvent atteindre la mâchoire ou l’oreille, des difficultés à avaler ou un essoufflement (dans le cas d’un gros nodule) et de rares cas de troubles de la parole ou d’enrouements de la voix. La plupart des nodules thyroïdiens ne sont pas nocifs. Ils deviennent cancéreux habituellement chez les hommes ou les personnes âgées.

Cette forme de cancer n’est pas commun en général, mais il est courant dans le domaine endocrinien. Les mutations de l’ADN survenant spontanément ou en réponse à des substances toxiques ou à une exposition environnementale auraient une incidence sur les cellules thyroïdiennes normales. La cause réelle de cette maladie est inconnue et les facteurs de risque ne sont pas clairs.

Qu’est-ce que l’hyperthyroïdie?

L’hyperthyroïdie est une affection de la thyroïde qui indique une hyperactivité de la glande thyroïde. Une femme sur 100 en serait atteinte. Plusieurs affections peuvent causer l’hyperthyroïdie, notamment une consommation excessive d’iode, une inflammation de la thyroïde, des tumeurs des testicules ou des ovaires, des tumeurs bénignes de l’hypophyse ou de la glande thyroïde et de grandes quantités de tétraiodothyronine administrées par des médicaments ou des compléments alimentaires.

La maladie de Basedow est l’une des principales causes de l’hyperthyroïdie. On la retrouve chez environ 70 % des personnes atteintes. Elle induit des anticorps qui poussent la thyroïde à sécréter trop d’hormones. Les nodules thyroïdiens peuvent également provoquer la production excessive d’hormones par la glande thyroïde. Cette condition est appelée goitre multinodulaire ou goitre nodulaire toxique.

Une augmentation de la production d’hormones thyroïdiennes pourrait présenter les symptômes suivants :

  • nervosité
  • agitation
  • irritabilité
  • cœur qui palpite
  • tremblement
  • transpiration accrue
  • difficulté à dormir
  • anxiété
  • ongles et cheveux cassants
  • peau mince
  • perte pondérale
  • faiblesse musculaire
  • yeux globuleux

Comment l’huile de CBD agit-elle contre l’hyperthyroïdie ?

Les patients atteints d’hyperthyroïdie qui prennent du CBD signalent habituellement un soulagement plus ou moins important des symptômes. L’utilisation régulière de l’huile de CBD pour la thyroïde aide à normaliser la corpulence en mettant fin aux problèmes de diarrhée et en rétablissant l’appétit. Le CBD élimine aussi l’irritabilité et les troubles du sommeil liés à l’anxiété et aide à réguler la fonction cardiaque, le tremblement des doigts et des mains et des douleurs musculaires.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie est l’inverse de l’hyperthyroïdie. Dans ce cas, la glande thyroïde est incapable de produire suffisamment d’hormones ou est sous-active. Ce désordre est habituellement lié à la maladie de Hashimoto, les dommages infligés par la radiothérapie ou l’ablation de la glande thyroïde. Bien que toutes les personnes atteintes du syndrome de Hashimoto ne présentent pas de signes d’hypothyroïdie, les anticorps thyroïdiens pourraient être le marqueur de maladies thyroïdiennes. La plupart des cas d’hypothyroïdie sont bénins, avec les symptômes suivants :

  • épuisement
  • problèmes de mémoire
  • peau sèche
  • sensibilité accrue au froid
  • constipation
  • prise de masse
  • dépression
  • diminution de la transpiration
  • insomnie
  • anémie
  • perte de libido
  • rythme cardiaque lent
  • coma

Comment l’huile de CBD agit-elle contre l’hypothyroïdie ?

Le CBD permettrait un soulagement et parfois même une élimination totale des maux de tête et des douleurs dans les articulations et les muscles. Il permet aussi d’avoir un sommeil réparateur. Enfin, il aide à augmenter les niveaux de concentration et élimine la dépression.

Qu’est-ce que la maladie de Hashimoto ?

Aussi appelée thyroïdite chronique lymphocytaire, la maladie de Hashimoto est l’une des causes d’hypothyroïdie les plus courantes. Elle peut toucher une personne à tout âge, mais les femmes d’âge moyen sont plus susceptibles d’être touchées. Ce trouble se manifeste lorsque le système immunitaire attaque par erreur et annihile lentement la glande thyroïde, ainsi que sa capacité à fabriquer des hormones. Certaines personnes présentant des cas mineurs de la maladie peuvent ne pas présenter de signes évidents. En fait, la maladie pourrait demeurer stable pendant plusieurs années, les symptômes étant souvent subtils. De plus, les symptômes ne sont pas spécifiques.

Cependant, il peuvent se manifester sous la forme de :

  • dépression
  • épuisement
  • gain de poids léger
  • constipation
  • cheveux secs et clairsemés
  • peau sèche
  • menstruations irrégulières et abondantes
  • visage gonflé et pâle
  • sensibilité au froid
  • goitre ou hypertrophie de la thyroïde

Comment utiliser l’huile de CBD contre la maladie d’Hashimoto ?

La maladie de Hashimoto est une maladie qui affecte le corps, l’esprit et l’âme. L’huile de CBD pour Hashimoto répond bien aux substances cannabinoïdes innées de votre corps. Le CBD maintien et équilibre l’homéostasie du corps.

Qu’est-ce que la thyroïdite ?

La thyroïdite est composée de troubles multiples qui entraînent une inflammation de la thyroïde, laquelle peut entraîner des taux d’hormones thyroïdiennes anormalement bas ou élevés dans le sang. La thyroïdite est habituellement causée lorsque la thyroïde est attaquée, ce qui entraîne des dommages aux cellules thyroïdiennes et une inflammation. La maladie est généralement considérée comme un dysfonctionnement du système immunitaire. La cause pourrait être une infection causée par une bactérie ou un virus. De plus, certains médicaments pourraient déclencher une thyroïdite en raison de leur tendance à endommager les glandes thyroïdiennes.

Les différents types de thyroïdite sont la thyroïdite de Hashimoto (une cause d’hypothyroïdie très fréquente), la thyroïdite post-partum (généralement déclenchée après l’accouchement), la thyroïdite silencieuse, la thyroïdite subaiguë, la thyroïdite radio-induite, la thyroïdite médicamentée, la thyroïdite de Riedel et la thyroïdite aiguë. Chacun de ces types de thyroïdite a ses propres causes, risques et diagnostics.

Il existe de multiples symptômes et signes de thyroïdite tels que :

  • dépression
  • épuisement
  • prise de masse
  • sensibilité au froid
  • crampes musculaires
  • peau et cheveux secs
  • diminution de la concentration
  • constipation
  • somnolence
  • gonflement des jambes
  • yeux gonflés

Lorsque la maladie s’aggrave, les symptômes comprennent une température corporelle basse, un coma et une insuffisance cardiaque.

Comment la CDB peut-il aider à traiter la thyroïdite ?

En raison des caractéristiques immunomodulatrices de la thyroïdite, le CBD soulage les symptômes de la thyroïdite, et s’attaque au processus inflammatoire. Bien que ces hypothèses n’aient pas été confirmées scientifiquement, elles nous aident à comprendre comment le CBD pourrait détruire des cellules thyroïdiennes.

Dosage de l’huile de CBD contre les troubles thyroïdiens

Bien qu’il existe beaucoup de manière de consommer le CBD, l’huile de CBD de haute qualité est la méthode la plus efficace et populaire. Les huiles, par nature, sont des vecteurs moléculaires, ce qui signifie qu’elles peuvent transporter beaucoup de molécules de cannabinoïdes. De plus, elle peut être absorbée efficacement lorsque les gouttes sont placées sous la langue avant d’être avalées..

Si vous n’avez jamais consommé de CBD, il est recommandé de ne pas prendre plus de trois gouttes par jour.

Avertissement

Chaque personne réagit différemment au CBD. La posologie recommandée pour chaque produit peut être très différente, ce qui crée une certaine confusion. La posologie peut varier en fonction du pourcentage d’huile que vous utilisez. En moyenne, 25 mg de CBD par jour sont efficaces pour la plupart des gens. Pour les symptômes forts, la posologie peut être augmentée lentement sur une semaine jusqu’à ce que les symptômes s’atténuent. Ceci, bien sûr, est différent pour chaque patient et devrait être surveillé. Pour plus de détails sur le dosage, consultez notre article sur le dosage du CBD.

Conclusion

L’aspect le plus impressionnant du traitement à l’huile de CBD pour les maladies thyroïdiennes est l’approche médicamenteuse unique. Il peut être utilisé pour traiter pratiquement tous les types de dysfonctionnement de la thyroïde – que ce soit l’hyperthyroïdie, l’hypothyroïdie, la thyroïdite ou le goitre. Plusieurs preuves anecdotiques de l’efficacité et de l’efficience de la CBD dans le traitement des troubles thyroïdiens ont été documentées. De plus, de multiples études scientifiques ont mis en évidence les effets thérapeutiques régulateurs des cannabinoïdes sur la glande thyroïde.

Bien que peu d’essais cliniques spécifiques aient été menés sur l’huile de CBD sur les maladies thyroïdiennes, la compréhension croissante du fonctionnement du CBD sur le système endocannabinoïde interne est suffisante pour donner vie à l’idée que ses récepteurs pourraient jouer un rôle majeur dans la régulation thyroïdienne homéostatique.

  • Discutez avec d'autres utilisateurs de CBD sur Facebook
  • Voulez-vous bénéficier de l’expérience et des témoignages d'autres utilisateurs?
    Avez-vous des questions et souhaitez joindre les discussions?
  • Devenez membre de la communauté du CBD!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − onze =