CBD contre les addictions
Évaluer cet article

Le cannabis fait partie des débats politiques de nombreux pays depuis des années. Dans beaucoup de pays, le chanvre est légal, mais il reste malheureusement interdit par certains États. Le CBD provenant du chanvre est légal dans la plupart des pays, car des recherches ont montré qu’il apportait beaucoup de bienfaits au corps humain. Le plus gros avantage du chanvre est qu’il est faiblement concentré en THC et autres composants qui donnent au cannabis ses effets psychoactifs. A la place du TCH, la chanvre a une plus grande concentration de cannabinoïdes, qui peuvent se révéler d’une aide précieuse pour le corps. Des études ont montré que le CBD présent dans le chanvre est capable de guérir de nombreuses maladies et problèmes de santé, dont les addictions.

Les addictions sont considérées comme des maladies par la plupart des institutions médicales. Tout comme le diabète, le cancer ou les maladies cardiaques, les addictions sont causées par une combinaison de comportements et de facteurs biologiques et environnementaux. Le facteur génétique peut prédisposer à 50 % une personne à tomber dans des addictions. Des addictions non traitées peuvent entraîner des problèmes physiques et mentaux requérant des soins médicaux et peuvent s’aggraver et devenir dangereuses pour la santé.

Qu’est-ce qu’une addiction ?

Beaucoup ne le savent pas, mais l’addiction à l’alcool et aux drogues est bien une maladie. C’est une maladie du cerveau caractérisée par une dépendance physique et psychologique à la drogue ou à l’alcool, malgré leurs effets néfastes pour la santé. Une personne dépendante s’en rend tout à fait compte, mais il est très difficile pour elle de lutter contre. La cause principale de l’addiction à la drogue ou à l’alcool serait un abus prolongé de la consommation de ces substances. L’abus de drogue peut être dû à plusieurs raisons, notamment la pression de l’entourage, la dépression, et la facilité de s’approprier la drogue. L’addiction aux drogues est décrite comme une maladie chronique et récurrente, car beaucoup de personnes rechutent dans l’addiction si le traitement n’a pas été efficace.

Aux Etats-Unis, l’addiction aux opioïdes a été déclarée urgence de santé publique par le Président D. Trump en 2017. Mais la crise des opioïdes à depuis doublée. En 2015, 20101 morts ont été causées par des overdoses d’antalgiques, disponibles sous ordonnance. 12990 autres personnes sont mortes d’overdoses d’héroïne. En 2016, le Ministère américain de la Santé et des Services sociaux a recensé 42000 morts dûes à des overdoses d’opioïdes. Ce sont des chiffres qui donnent à réfléchir.

Ces dernières années, les chercheurs se sont penchés sur le cannabidiol (CBD), un composant du cannabis, qui serait un traitement très efficace contre les addictions, malgré qu’il soit une priorité pour la Drug Enforcement Administration des Etats-Unis, qui le considère comme une substance à forts risques d’abus. 29 Etats ont pourtant légalisé l’utilisation de la marijuana médicinale.

Vous vous demandez peut-être comment une substance que l’on trouve dans une drogue peut aider à combattre les addictions. Le CBD aurait en fait la capacité de modifier les voies neurales du cerveau d’une personne dépendante à la drogue, permettant ainsi de diminuer les envies et les effets du manque.

Pourquoi utiliser le CBD pour combattre une addiction ?

Cela peut paraître surprenant, mais le CBD a déjà fait ses preuves dans le traitement de plusieurs autres maladies. Le CBD est capable de contrôler les crises épileptiques, de réduire les inflammations, et de soulages les douleurs chroniques. Il peut aussi aider à réduire les effets secondaires de la chimiothérapie tels que les nausées chez les personnes atteintes d’un cancer.

Une des principales raisons au fait que le CBD soit si efficace pour traiter les addictions est peut-être le fait qu’il ne soit pas psychoactif. Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), un composant de la marijuana qui donne le sentiment de planer, le CBD procure tous ses bienfaits au corps, sans faire planer. Il est même capable de neutraliser les effets psychoactifs du THC. Comme précisé plus haut, le CBD est capable de modifier les voies neurales du cerveau d’une personne dépendante à la drogue, permettant ainsi de diminuer les envies et les effets du manque. Les personnes prenant du CBD pour combattre une addiction ressentent donc moins le besoin de consommer la drogue, et ont ainsi moins de risques de rechuter.

Quels sont les bienfaits du CBD dans le traitement d’une addiction ?

Le CBD comporte une longue liste de bienfaits en tant que traitement contre les addictions. Il aide d’abord à diminuer le sentiment de besoin, ce qui limite largement les risques de rechute, même si la personne se trouve devant une tentation. C’est un très gros avantage, sachant que 85% des personnes dépendantes à l’alcool et aux opioïdes en cours de désintoxication déclarent retomber dans l’addiction un an après. Le CBD aide aussi à réduire les effets du manque chez les personnes dépendantes aux opioïdes.

Le CBD a aussi la capacité thérapeutique de réduire le niveau d’anxiété des personnes accros aux opioïdes. En réduisant le niveau d’anxiété de ces personnes, il réduit en même temps les chances de retomber dans l’addiction. Les scientifiques ont découvert que le CBD a la capacité partielle d’activer les récepteurs de sérotonine 5Ht-A, ce qui explique la bonne humeur provoquée par le CBD.

Enfin, contrairement à d’autres traitement tels que l’OxyContin et le Vicodin, le CBD n’est pas addictif.

Effets secondaires du CBD

Le CBD est généralement sans danger. Pourtant, certaines personnes pourront rencontrer des effets indésirables, comme par exemple des nausées, des diarrhées, des somnolences, des changements au niveau de l’appétit, et avoir la bouche sèche. Ces symptômes sont cependant peu courants, et moins dangereux que ceux qui peuvent être provoqués par d’autres médicaments utilisés pour combattre une addiction. 

Quelle quantité de CBD utiliser ?

Chaque personne est différente, et chacun réagit donc différemment au CBD. La quantité recommandée peut varier d’un produit à l’autre, ce qui peut créer des confusions. Le dosage peut changer en fonction de la concentration en CBD de l’huile que vous utilisez. En moyenne, une dose de 25 mg par jour est efficace pour la plupart des gens. Pour des symptômes particulièrement forts, la quantité peut être augmentée petit à petit, semaines après semaines, jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin pour un dosage plus adapté. Pour plus de détails, lisez notre article sur le dosage du CBD (FRENCH LINK).

Comment utiliser le CBD pour traiter une addiction ?

Le CBD est disponible sous différentes formes (FRENCH LINK – A propos du CBD), en huile, en comprimés, sous forme de vapeur, et peut même être mangeable. L’huile de CBD est l’option préférée des consommateurs. Mais le mieux est de le consommer de la manière qui nous semble le mieux personnellement. 

Témoignages

Che, (le nom a été modifié), suivait un traitement à base ocytocine (contenant des opioïdes) pour soulager la douleur provoquée par la dislocation d’un disque de sa colonne vertébrale. Le médecin a arrêté de lui prescrire ce médicament lorsqu’il s’est rendu compte que Che en était devenu dépendant et en consommait de manière abusive. Che a alors cherché un autre moyen d’avoir accès à cette substance, ce qui l’a amené à lutter pendant sept longues années contre son addiction aux opioïdes. Il essaya la marijuana, mais sa dépendance persistait. Il a ensuite découvert le CBD, qui s’est révélé efficace. Il utilise maintenant quotidiennement des gélules de 33 mg, ce qui lui a permis de faire disparaître le sentiment de manque et de retourner à une vie normale.

Que dit la recherche à propos de l’utilisation du CBD pour combattre les addictions ?

Une étude récente, menée par Freidbert Weiss, a montré des résultats positifs vis-à-vis de l’utilisation de CBD contre les addictions. L’étude a été faite sur des rats dépendants à l’alcool ou à la cocaïne. On a appliqué chaque jour sur ces rats un gel à base de CBD, et ce pendant une semaine, avant de tester leur réaction devant le produit de leur addiction.

Les rats ont validé les tests, ils n’ont pas connu de rechute, même devant une tentation. De plus, les rats ayant été exposés au CBD se sont montrés moins anxieux et impulsifs, deux traits caractéristiques d’une addiction. L’étude a donc pu prouver que le CBD est efficace dans le traitement d’une addiction.

Pour conclure, sans un traitement à long-terme prévenant les rechutes, le rêve d’une personne dépendante à la drogue de s’en désintoxiquer n’est rien d’autre qu’un rêve. L’huile de CBD, cependant, leur offre ce traitement à long-terme dont ils ont besoin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *