5 min read

La maladie pulmonaire obstructive chronique est l’une des principales maladies chroniques dans le monde avec environ 64 millions de personnes atteintes. Parmi ses symptômes, elle affecte les poumons et provoque des difficultés respiratoires. Lors d’une étude récente, le CBD a été identifiée comme traitement potentiel de la MPOC. 

Qu’est-ce que la MPOC ?

La maladie pulmonaire obstructive chronique est un terme général qui désigne les maladies qui affectent progressivement les poumons. Cela comprends l’emphysème, la bronchite à long terme et l’asthme irréversible. Plus la maladie progresse, plus le patient est essoufflé. Certains patients souffrent d’emphysème ou de bronchite, tandis que d’autres souffrent à la fois d’emphysème, de bronchite et d’asthme.

La principale cause de la MPOC est le tabagisme. En effet, plus l’exposition au tabagisme est importante, (qu’il soit actif ou passif), plus le risque de contracter la maladie est élevé. Le manque de protéines alpha-1 chez les non-fumeurs est également une des causes de l’emphysème. L’exposition à des gaz dangereux dans les usines ou cuisines mal isolées peut aussi être une cause de MPOC.

  • Offre de bienvenue
  • En ce moment, Nordic Oil accueille ses nouveaux clients avec une réduction spéciale de 12%.
  • Utilisez le code "12NORDIC" et bénéficiez de 12% de réduction sur votre commande.

Signes et symptômes

Les signes et symptômes de la MPOC peuvent varier d’une personne à l’autre mais les plus courants sont les suivants :

  • respiration sifflante
  • congestion de la poitrine
  • cas fréquents d’essoufflement
  • toux avec ou sans mucus
  • essoufflement

Chez les patients atteints de MPOC, il est fortement recommandé d’éviter les endroits où il y un risque d’entrer en contact avec la fumée. Malheureusement, cela limite souvent la liberté de mouvement.

Qu’est ce que le CBD?

Le CBD est une abréviation du Cannabidiol. C’est un cannabinoïde que l’on trouve dans la plante de chanvre et qui est utilisé pour fabriquer l’huile de CBD. Ces derniers temps, ces huiles sont devenues très populaires grâce à leur bienfaits médicinaux et font beaucoup parler d’elles.

Les récepteurs du CDB ont été étudiés pour la première fois dans les années 1990, au début de la recherche sur la réponse inflammatoire des tissus humains et animaux, pour voir comment la CDB et la MPOC interagissent. La recherche a mis en lumière l’existence de cannabinoïdes exogènes et endogènes qui se sont avérés très efficaces contre l’inflammation pulmonaire.

Pourquoi le CBD peut-il traiter efficacement la MPOC ?

À l’heure actuelle, il n’existe aucun remède pour soigner la MPOC, c’est pourquoi le traitement est principalement axé sur le soulagement des symptômes. C’est là qu’intervient l’huile de CBD.

L’utilisation de l’huile de CBD contre la MPOC est essentiellement thérapeutique. Le CBD est un anti-inflammatoire, ce dont les patients atteints de MPOC ont le plus besoin, étant donné que le principal symptôme de la maladie est l’inflammation pulmonaire. En réduisant l’inflammation, le patient peut bénéficier d’un sommeil plus confortable et avoir une production de mucus diminuée.

Les effets de la bronchodilatation ainsi que les douleurs pulmonaires et thoraciques peuvent aussi être soulagés par le CBD. De plus, le cannabidiol agit contre l’anxiété et la dépression.

Qu’en dit la recherche médicale ?

De nombreuses recherches sur le CBD ont prouvé qu’il pourrait être une bonne option thérapeutique pour les patients atteints de MPOC. Une étude sur des cochons d’inde  montre que le CBD gère l’attaque aiguë sur les structures des voies respiratoires en raison de la caractéristique inflammatoire des effets de la BPCO. Cela le rend très efficace contre la bronchite chronique.

Le CBD entre en contact avec le système endocannabinoïde et ses récepteurs cannabinoïdes, CB1 et CB2, qui aident le corps à équilibrer son homéostasie. Une fois les deux récepteurs activés, l’inflammation est réduite. Deux autres études similaires ont conclu que le CBD améliore le fonctionnement des poumons et peut être utilisé pour les maladies respiratoires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Comment utiliser le CBD contre la MPOC ?

La seule façon de traiter la MPOC est de réduire les symptômes, en particulier en prenant des anti-inflammatoires. Il est d’abord essentiel de mentionner qu’il ne faut pas fumer : cela nuit davantage au patient atteint de MPOC et à son entourage. La fumée, une fois absorbée, obstrue les conduits respiratoires ce qui cause une inflammation et affaiblit les poumons.

Si la douleur est intense, la méthode sublinguale à l’aide d’une pipette est adaptée. Les gouttes de CBD sont placées sous la langue pendant environ 30 secondes, puis avalées. L’absorption du CBD dans l’organisme est rapide et apporte un soulagement au patient en   moins de 30 minutes.

Les capsules sont une alternative sans gout à l’huile de CBD.

Article associé : Comment utiliser le CBD – Guide complet

Conclusion

Le traitement à base d’huile de CBD contre la MPOC devient de plus en plus populaire.  C’est une bonne nouvelle pour les personnes atteintes, cependant, il faut s’assurer que le traitement choisi est le plus adapté aux besoin de la personne.

  • Discutez avec d'autres utilisateurs de CBD sur Facebook
  • Voulez-vous bénéficier de l’expérience et des témoignages d'autres utilisateurs?
    Avez-vous des questions et souhaitez joindre les discussions?
  • Devenez membre de la communauté du CBD!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =